Ils sont persuadés que « rien n'est impossible tant qu'on ne l'a pas tenté », mais aussi qu'il faut « vivre ses rêves et non rêver sa vie » car « les rêves ne remplacent pas la vie, ils l'agrandissent!»
          Essayant assidûment d'appliquer tout ça à la lettre, ils se sont vite rendus compte qu'il n'y avait « rien de tel que d'aller à l'autre bout du monde pour trouver des gens qui vont encore plus loin!»

Mélody Braun, 21 ans, est en licence de sciences de la vie et de la terre à Strasbourg. Elle aimerait travailler dans le domaine de la protection de l'environnement. Elle rêve d'être polyglotte et de connaître toutes les cultures. Elle a toujours un tas de projets, mais n'a pas encore trouvé le moyen de rajouter des jours dans une semaine, ce qui est vraiment un problème majeur. Mais rien n'est perdu, elle y travaille!

Sylvestre Ganter, 21 ans, suit actuellement une formation de moniteur-éducateur à Schiltigheim. Il est très patient et n'a pas peur de la différence, qu'elle soit intellectuelle, sociale ou culturelle.
Son rêve serait qu'un jour tous les Hommes du monde entier fassent une grande ronde tout autour de la Terre en se tenant par la main, sans discrimination. Alors beaucoup de problèmes seront résolus...
  

Précédent

© 2017 Association No Man's Land
Au fil des rencontres / L'équipe