Après 33 heures de voyage entre Strasbourg et Lima, en passant par Paris et Amsterdam, nous voici enfin au Pérou. Voici les grandes étapes par lesquelles nous sommes passés pendant ces 6 semaines de vadrouille:

- Nous passons quelques jours à Lima, le temps de s'acclimater et de rencontrer les associations Mano a Mano et Altiplano. Ces deux associations œuvrent dans les domaines de l'éducation et le soin des enfants des bidonvilles de la capitale.

- Notre circuit commence par longer la côte en direction du Sud. Nous faisons escale à Pisco et Paracas ( à 200 Km de Lima), pour observer d'un bateau les îles Ballestas surnommées « Galapagos péruviennes ». L'association Acorema nous explique son travail de sensibilisation à l'environnement marin qu'elle fait auprès de la population.

- Depuis la ville de Nasca, nous survolons à bord d'un petit coucou les fameuses "lignes de Nasca". Il s'agit de géoglyphes de plusieurs dizaines, voire centaines de mètres pour certaines, qui ont été dessinées sur le sol il y a environ 2000 ans par la civilisation Nasca.

- Puis nous prenons de l'altitude (2380m) dans la ville d'Arequipa. Là nous rencontrons par hasard Marietta, co-fondatrice de l'association Ecotec, qui nous emmène voir le canyon de Colca. Nous rendons aussi visite à l'association Ayudame Caballo qui fait de l'équithérapie (thérapie par le cheval).

- Notre montée continue jusqu'au lac navigable le plus haut du monde (3812 m), il s'agit bien évidemment du Lac Titicaca. De la ville de Puno, nous nous laissons dériver vers les îles flottantes Uros, puis passons une nuit chez l'habitant sur l'île d'Amantani.

- La ville de Cusco nous héberge une quinzaine de jours, le temps de découvrir le centre Yanapanakusun qui s'occupe de recueillir et d'aider des jeunes filles "esclaves".
La vallée sacrée nous dévoile ses nombreuses ruines Inca. Nous marchons 4 jours pour visiter celle nommée Choquequirao et prenons le train pour atteindre la fameuse cité du Machu Picchu.

- Nous parcourons ensuite les Andes sur près de 1400 Km de routes et pistes chaotiques pour arriver à Tingo Maria. Là nous visitons la coopérative agricole Naranjillo qui produit du cacao et du café commerce équitable.

- Notre dernier arrêt se fait 200 Km plus loin et 8 heures plus tard dans la forêt amazonienne, au sein d'une famille d'indiens Shipibo,  près de la ville de Pucallpa. Manuel, le père de famille, nous parle de son projet d'auberge touristique.

- Nous rentrons sur Lima pour nous envoler vers l'Europe.

Précédent

© 2017 Association No Man's Land
Au fil des rencontres / Le parcours